28 December 2013

Décès de Roy Mackal

Je ne sais pas si le Mokélé - Mbembé existe vraiment, mais s'il est un endroit au monde où un animal inconnu peut se sentir en sécurité, c'est bien ici.
                                                                                                   Roy Mackal ( 1925 - 2013 )


Nous avons appris il y a quelques jours la disparition de Roy Mackal, à l'âge de 88 ans, professeur agrégé en biochimie à la retraite,  de l'université de Chicago, connu dans le domaine de la zoologie et de la cryptozoologie pour ses recherches au Loch Ness et au Congo. Nous lui devons de nombreux ouvrages en particulier celui qui parut en 1987 : A living dinosaur ? In search of Mokélé- Mbembé, retraçant sa célèbre expédition de 1981 dans les zones de la Likouala - Aux - Herbes sur la piste du Mokélé - Mbembé.
Au delà de ses travaux, l'importance de ses recherches sur le Mokélé - Mbembé a permis de faire découvrir au monde qu'il pouvait encore exister en Afrique centrale de grandes espèces animales à découvrir. Il a essayé de mettre en pratique ce qu'Heuvelmans avait décrit en 1955 et en 1978 ( le dragon congolais, puis les dragons des eaux tropicales ). Il y aura toujours un avant et un après dans l'histoire de la recherche du Mokélé -Mbembé : celui que personne ne connaissait et celui dont l'existence possible, voire probable a été mis au devant de la scène des grands mystères de la zoologie. Cet après est du à Roy Mackal. Alors âgé de 86 ans il expliquait à la BBC, que le Mokélé - Mbembé existe encore et qu'il n'est pas seul, ils se reproduisent. Je voudrai être encore en vie quand ces animaux seront découverts...

Vous pouvez retrouver Roy Mackal  en video dans le film tourné par History Channel  : Evidence of the Mokélé - Mbembé Dinosaur ( You Tube, film de 44, 51 minutes ou Roy apparaît à compter de la 10, 48 minutes) sur les expéditions de Bill Gibbons au Cameroun. Mackal était persuadé de l'existence de cette espèce au Congo, comme Gibbons, qui continua ses recherches au Cameroun et avec qui nous montâmes une expédition conjointe en novembre 2012.

Mackal  en compagnie de Richard Grenwell en 1981, trouvèrent des traces, entendirent un très gros animal qui ne pouvait être ni un hippopotame ni un éléphant, se jeter à quelques encablures de leur pirogues, dans la rivière Baï. Gibbons, lors de notre mission commune en 2012 entendit à plusieurs reprises avec John Kirk ( le célèbre cryptozoologiste connu pour ses recherches sur le lac Okanagan au Canada ) le beuglement de l'animal qui aux dires des pygmées qui nous accompagnait ne pouvait être que le Mokélé - Mbembé. Avec le grand reporter Pascal Coquis nous avons trouvé des traces inconnues d'un grand animal sur une île de la rivière Dja au Cameroun...

Cher Roy, les recherches continuent et c'est grâce à des scientifiques tels que vous, des chercheurs chevronnés et sans complexes que la cryptozoologie avance pour la faire rentrer dans le domaine de la zoologie, mais je pense aussi à la transmission de votre passion aux plus jeunes générations, comme l'a fait à son époque Heuvelmans, qui permettra de découvrir non seulement le Mokélé - Mbembé mais bien d'autres oubliés de la zoologie.


Michel Ballot
 
ROY MACKAL
durant son expédition de 1981 au Congo
 




 
Ses trois principaux ouvrages
 

22 September 2013

QUELQUES ARTICLES PARUS DANS LA PRESSE AVANT ET APRES NOTRE EXPEDITION DE JUILLET 2013

Le Mokélé - Mbembé : un dinosaure encore vivant dans les jungles d'Afrique
Science et Inexpliqué numéro 33 - mai , juin 2013

Le dino perdu du Congo
Science et Vie Junior numéro 287 - août 2013

Un dinosaure vivant en Afrique : énigme scientifique ou découverte fondamentale ?
Science Magazine numéro 39 - août 2013

DNA 6 août 2013 : carnets d'exploration - A la recherche d'un dinosaure. Pascal Coquis
DNA 7 août 2013 : carnets d'exploration - Sur la route du Cameroun. Pascal Coquis
DNA 8 août 2013 : carnets d'exploration - La vie à l'ombre de la forêt vierge. Pascal Coquis
DNA 9 août 2013 : carnets d'exploration - Les pygmées, peuple en danger. Pascal Coquis
DNA 10 août 2013 : carnets d'exploration - L'éléphant de forêt en péril. Pascal Coquis
DNA 11 août 2013 : carnets d'exploration - Au coeur de la forêt. Pascal Coquis

EXPEDITION JUILLET 2013 PASCAL COQUIS - MICHEL BALLOT

Cette expédition menée grâce au soutien financier et logistique du Comptoir Général    (80 Quai de Jemmapes Paris 75010 - Ghetto Museum )  et de l'apport en matériel de Décathlon, avait plusieurs buts:

- faire connaître la région du sud - est Cameroun au travers d'articles rédigés par un journaliste professionnel, en l'occurence Pascal Coquis, grand reporter et éditorialiste aux Dernières Nouvelles d'Alsace.

- mettre en avant tous les problèmes liés à cette sous région du bassin du Congo en particulier, ceux relatifs au braconnage, à la sauvegarde de la biodiversité et soulever les problèmes rencontrés par les pygmées Baka afin de sauver leur identité culturelle.

Parrallèlement nous avons bien entendu poursuivi des recherches sur le Mokélé - Mbembé dans la zone des chutes Nki et avons pu consolider certains témoignages et en trouver d'autres nous confortant dans notre hypothèse que cette espèce trouve refuge en certaines périodes de l'année dans cette zone éloignée de cent kilomètres du premier village habité.

SI VOUS DESIREZ QUE NOUS VOUS FASSIONS PARVENIR LES SIX VOLETS DES ARTICLES DE PASCAL COQUIS PARUS DANS LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE DU MOIS D'AOUT 2013,MERCI DE NOUS LE DEMANDER PAR MAIL:
angyetmikeballot@wanadoo.fr
ET NOUS VOUS LES FERONS PARVENIR DANS VOS BOITES MAIL


Michel dans un campement pygmée près dans la forêt de Mambélé
André Ghislin dessinant la tête la tête du Mokélé - Mbembé qu'il rencontra sur une berge du fleuve Dja à la fin des années 1980. On notera que l'oreille a été dessinée en rond au centre du dessin et qu'à l'arrière de la tête apparaissent des protubérances appelées griffes qui se trouveraient selon le témoin sur tout le haut du corps jusqu'à l'extrémité de la queue.

Traces de pattes bien mystérieuses trouvées sur l'île aux Abeilles sur le Dja. Ni crocodile, ni loutre, peut - être un très gros varan, mais inconnues de nos pisteurs
Un très beau spécimen de crocodile du Nil ( appelé caïman dans la région ) d'au moins cinq mètres
Pascal Coquis et le pisteur Noël dans les chutes Nki

24 April 2013

Notes de Bill Gibbons sur notre expédition de novembre 2012

Bill Gibbons qui nous accompagnait avec John Kirk durant notre difficile expédition de novembre rapporte quelques notes qu'il nous confie :
" Le voyage a été particulièrement dur en raison des fortes pluies tardives et de l'état des pistes. Nous arrivèrent avec peine au dernier campement de la zone un campement du WWF situé dans la localité de Ndongo. De là nous parcourâmes cent kilomètres sur le fleuve Dja jusqu'aux chutes Nki. Dans cette zone il n'y pas de villages, il n'y a plus personne et même les rares pêcheurs évitent ces zones en raison des trop nombreuses rencontres avec les Mokélé - Mbembé. Nous avons rapporté de nombreux témoignages sur plusieurs rencontres avec le Mokélé - Mbembé par des villageois avec qui je ne m'étais jamais entretenu auparavant. Un jour mon plus jeune fils Andrew se rendit aux chutes pour une mission de reconnaissance en compagnie des deux explorateurs Michel Ballot et Serge Grispoux et nous restâmes avec John Kirk au campement de base. Un matin tôt, alors que nous étions au campement près de la berge nous entendîmes des souffles gutturaux puissants qui semblaient venir de la rivière au sud de notre campement alors que nous étions sur le côté ouest de la rive. Avec l'épais feuillage il nous fut impossible de voir à qui appartenait ces étonnantes vocalises, mais le souffle était de plus en plus fort comme si l'animal se dirigeait vers nous. Après le troisième son nous entendîmes le bruit du moteur hors bord ou se trouvaient Michel, Serge et Andrew, avec les pisteurs. La pirogue avancait vers nous vers le sud, vers notre camp et les beugelments arrêtèrent. Blaise et Noel, nos pisteurs identifièrent ce beugelemnt  à un rappel territorail du Mokélé - Mbembé. L'animal a du plonger dans l'eau a l'arrivée de la pirogue, avec le bruit du moteur hors-bord.
Michel étant très malade nous dûmes rentrer au plus vite à l'hôpital de brousse de Salapoumbé afin qu'on puisse lui donner les premiers soins".

Bill Gibbons

31 March 2013

Du nouveau pour MOKELEMBEMBEEXPEDITIONS





Nos expéditions futures seront mises en place dans quelques semaines par deux  nouvelles structures qui favoriseront nos treks au Cameroun et au Gabon ainsi que nos recherches  sur le terrain sur la piste du Mokélé - Mbembé. Durant de nombreuses années notre association Ngoko a tissé les liens auprès des populations locales afin de développer nos projets de protection des espèces animales et de mise en place d'un programme de recherche sur les espèces encore inconnues de la cuvette congolaise. Aujourd'hui nous devons travailler avec des partenaires afin de metre en place une logistique de terrain dans ces zones à facteurs écologiques favorables qui nous permettra très certainement dans les années à venir de mieux préserver la faune existante et celle à découvrir.
Merci de vos soutiens

19 March 2013

QUELQUES NEWS SUR LE MOKELE - MBEMBE, LE DODE ET LE SAPARA 2012. EXPEDITION NKI II NOVEMBRE - DECEMBRE 2012

Lors de notre mission Nki de novembre et décembre 2012 nous avons obtenu des informations intéressantes.
Comme je m'en doutais il semble que l'un des repères de cette espèce soit situé dans cette zone des chutes Nki située à 100 kilomètres de toute habitation. Nous nous trouvons dans une zone à facteurs écologiques favorables ( ZAFEF ). Un matin tôt l"équipe canadienne qui travaillait avec nous a entendu avec leurs guides un bruit très important venant de la rivière à environ un quart d'heure des chutes en pirogue à moteur. Les pisteurs pygmées avaient quelquefois entendu ce cri et l"on tout de suite reconnu comme étant celui d'un Mokele - Mbembe. L'équipe dans laquelle nous nous trouvions avec Serge Grispoux se trouvait ce matin là en exploration vers les chutes.
Un pêcheur Sénégalais connu depuis des années dans cette zone au nom de Al Assam nous a confirmé avoir vu le Mokele - Mbembe quelques années auparavant vers les chutes Nki à environ 90 kilomètres du village de Ndongo. L'animal avit un cou long mais aussi des " piquants " sur tout le haut du corps. Il vit l'animal fin janvier 2005;
De plus nous avons eu des informations sur le Dode en language Bakouélé communément appelé Dodu. Ce bipède aurait des cheveux longs, est grand, souvent plus qu'un homme avec une peau virant sur le rouge et sentirait très mauvais. Son iris serait vertical. En 2000 un pisteur a traqué un Dode pendant sept jours. Il aurait trois doigts de pieds énormes. Dans les villages et habitations le long de cette partie de la Sangha on dit que les femmes qui vont pêcher sont parfois poursuivies par le Dode. On le nomme aussi Dangoma  dans le language Mbimo.
On nous a aussi parlé d'un chimpanzé géant nommé Sapara en language Bakouelé; qui marche avec des gorudins ou des bâtons. Il pourrait aussi marcher sur ses deux pattes. Il serait moins agressif que le chimpanzé commun nommé Seka en Baka. Il y a quelques années  ( 2006 ° un chasseur Baka a tué l"un de ces Sapara.  Un autre est venu lui porter secours et l'aurait emmené. Son corps serait clair avec peu de poils et ses cheveux seraint souples.
Une grave infection intestinale virale ne me permis pas de continuer les recherches dans cette zone. Avec mes amis et coéquipiers français et canadiens nous rejoignimes un hôpital de brousse où je fus soigné plusieurs jours avant de rentrer en France.
Michel Ballot. Copyright 2013







Michel Ballot. Copyright

NOMBRE D'INTERNAUTES AYANT VISITE LE BLOG